Yoga Kundalini et Développement artistique

CONCERT. LA COUR DES LICORNES. HARPE ET VOIX. Samedi 7 à 19h

Elisa Nicotra est une des rares femmes
« harpeurs » d’Italie : c’est à dire qu’elle joue sur
une harpe traditionnelle à cordes de métal, qui
demande une technique ancienne qui implique
l’usage de ongles. Elle à abordé la musique
avec le piano, l e chant polyphonique médiéval
et, en 1996, selon son rêve d’enfant passionnée
de mythologie celtique, elle a trouvé une petite
harpe à cordes de métal, chose rare en Italie!
Elle apprent selon la tradition « bardique » : un repertoire traditionnel ouvert à
l’improvisation et à l’accompagnement de son chant avec la harpe., à la symbolique des
sons., à la méditation. Elle commence bientôt voyager avec sa harpe en solo: des
concerts-conférences, de l’accompagnement à jongleurs, acrobates , danseurs et
musiciens de musique du monde, médiévale, , kletzmer, jazz, metal,… Arrivée en
Bretagne, elle commence sa collaboration avec Myrdhin et l’accompagne dans ses
concerts, stages et conférences en Allemagne, Angleterre, France, Irlande, Italie et
Turquie. , depuis désormais quatre ans. Les lieux de son inspiration : la Sicile, Venise,
la Bretagne , l’Irlande … des terres entourées de la mer, qui invitent au voyage.
La Cour des Licornes est un concile de créatures mythiques, issues à la fois de l’
antiquité méditerranéenne et du Moyen-Age nord-Européen, et de la tradition
Bretonne. Dans un jeu synesthésique, les Licornes, dans toutes leurs facettes, sont ici
mises en musique.
Selon les légendes, leur corne est un puissant talisman contre tout poison: tout comme
la musique.
Que trouverez-vous dans cette cour… des miracles? Du plus redoutable volcan sicilien
aux ponts et esprits de Venise, des monstres marins, le Fou de la carte 0 des Tarots,
des korrigans et des animaux magiques, des déesses celtiques et le calendrier des arbres.
Ils vous feront voyager entre le Méditerranéen et les forêts armoricaines.

A la yourte de Semilla. A Languédias.

Reservations: 07.86.41.17.92

Laisser un commentaire